Marpatch

17 septembre 2016

De vosgiennes ...

Belle journée
au carrefour européen du patchwork ...
Comme chaque année, avant midi,
nous grimpons
dans la navette temporaire
qui nous mène à la ferme auberge
pour la pause gourmande ...
Chaussée à voie unique,
bordée de pâtures encloses...
Devant nous, 2 vaches vosgiennes
baguenaudent et
barrent le passage.
Nous sentons notre chauffeur
mal à l'aise,
un peu tendu ...
Il klaxonne,
essaie d'avancer,
aucune réaction des bovidés ...
Même que deux autres débouchent
d'un petit chemin ...
Klaxon, petits pas de la voiture,
coup de fil au gérant de l'auberge pour lui signaler l'incident,
ça n'émeut pas les bovidés ...
Le chauffeur sort du véhicule,
tente de parlementer, nada !

Hopla, les mamies filles, on y va !
Point de paroles, mais des actes :
nous quittons la voiture,
des tapes sur les fesses
pour les inciter
à avancer sur quelques dizaines de mètres
 et
 "se garer"
dans un petit espace non clos.


Ouf ! La voie est libre !
Beau fou rire apéritif !  







Posté par macade à 08:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


07 septembre 2016

De faire un brin de route avec un sanglier ...

Hier soir après 22 heures ...
Retour du club de patch ...
La route sinue entre les champs de maïs ...
Après un virage,
un gros ( très gros !) sanglier
s'apprête à se glisser entre les plants ...
Je pile,
 il change d'avis,
retraverse la chaussée,
inspecte la lisière...
décidément, ce n'est pas là qu'il voulait aller !
Il se met alors à trottiner en bord de route,
je le suis,
la chaussée est juste assez large
pour moi, le bestiau
et une marge de sécurité ...
Dans l'inconscience
de mon plus du tout jeune âge,
je décide de le dépasser,
serrant les fesses
à l'idée qu'il puissse bifurquer vers mon carosse ...
Mais il devait avoir quelques notions de code de la route,
il est bien resté sur sa droite !

Posté par macade à 08:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

06 août 2016

De voyage en pays de Loire (11)...

Vendredi , suite

Puis, sur les bords de Loire,
le mémorial de l’abolition de l’esclavage,
lieu de mémoire et de méditation :
il rappelle le passé négrier du port de Nantes,
la condition des esclaves, la lutte pour l’abolition de l’esclavage
et les pays où, malheureusement, il perdure.

memorial esclavagr

 

Nous traversons le fleuve sur le pont Anne de Bretagne ;
   déjeunons  au restaurant O’Deck,
barge rouge amarrée à la rive aménagée en jardins thématiques.
En guise de dessert,
visite au grand éléphant
sur le parvis du carrousel des mondes marins.
C’est fou que ce grand machin métallique éveille notre âme d’enfant !

ile aux machines


Poursuivons vers la pointe de l’île juste pour voir les anneaux de Buren.

Et nous continuons :
palais de justice (barricadé),
la  passerelle Victor Schoelcher,
l’île Feydeau
( construit au 18 ème siècle,  île jusqu’en 1930, c’est un ensemble de demeures bourgeoises) ,

1-pays de Loire (3)25


une expo photo touchante « Fragments intimes »,
  puis la  cour intérieure et les  remparts du château des ducs de Bretagne (avec vue sur la tour LU),
la gare SCNF,
le  jardin des Plantes
( de magnifiques serres tarabiscotées,
des glycines,
des parterres de plantes à bulbes
et un concert tonitruant d’amphibiens – grenouilles ou crapauds ?? ) ;

1-pays de Loire (3)26


et maintenant retour en ville,
vers la tour Bretagne, au 32ème étage,
vue panoramique sur la ville,
la  pause bière blanche s’impose dans les coquilles d’œufs du Nid (de cigogne).

1-pays de Loire (3)27

Après le dîner, ateliers textiles libre.

 

Posté par macade à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 août 2016

De voyage en Pays de Loire ...(10)

Vendredi 

Visite libre de la ville de Nantes :
l’OT a édité un guide touristique très complet.
Estelle et moi décidons de suivre la ligne verte qui relie « ce qu’il faut voir ».

Nous prenons le Busway #4 jaune
(elle m'a l'air rudement efficace cette voie dédiée au bus)
 jusqu’à la cathédrale St. Pierre-et-Paul
dans laquelle nous faisons un tour,
marchons dans les ruelles pavées et étroites,
bordées de boutiques dans le Vieux Nantes,
 de nombreuses vitrines sont occultées par des panneaux de bois
pour cause de débordements des manifestations contre la loi travail.

cathédrale Nantes

 

Nantes


Nous faisons du lèche-vitrine au passage Pommeraye,
galerie marchande du XIXème siécle dont la rénovation est terminée depuis peu.
Je craque pour des boites de sardines (ou des boîtes de boîtes à sardines) …

1-pays de Loire (3)21

 

Nous continuons par la place Graslin,
théâtre Graslin,
faisons une pause  à la brasserie « la Cigale »,
monument historique style art nouveau !

Nantes Graslin

 

 

 

Posté par macade à 07:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 août 2016

De vieillesse(4)...

Départ pour la convalescence
dans un lieu calme et arboré un  lundi en fin de matinée ...
et retour à l'hôpital en début de soirée...
Oedemes ...littéralement remplie d'eau ...
Attendue par deux médecins,
l'un: "C'était peut-être un peu tôt pour partir en convalescence ! "
l' autre : " Dans un monde parfait, elle aurait du rester en hospitalisation "...
Encore 10 jours en soins continus cardiologie,
(re-sonde urinaire et perfs),
un transfert à l'hôpital plus important pour une exploration du faisceau de His
( le cardiologue envisageait la pose d'un pacemaker),
une semaine en chambre,
et enfin retour dans le lieu de convalescence calme et arboré !!!
Elle y est depuis 15 jours
avec des progrès quotidiens ...
( ça a débuté ,
continué ici et )


Posté par macade à 07:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


25 juillet 2016

De voyage en pays de Loire (9) ...

Jeudi 21.

Nous voilà arrivées au prétexte du voyage .

Visite libre du Salon « pour l’Amour du Fil »au  parc de la Beaujoire,
palais des congrès,
esplanade,
bassins sur les rives de l’Erdre,
un lieu magnifique.

halle_d_expo


Bel espace commercial,
les ateliers sont nombreux, variés et animés.
Mais surtout des expositions colorées et bien mises en valeur :
des œuvres remarquables,
des artistes prestigieux,
un espace est dédié à chaque artiste ou chaque thème
et  petits meubles, objets ou bouquets donnent une note cosy à ces lieux.
Bravo !

Brian Haggard

expo amour du fil

petit monde odile bailloeul




C’est le moment de revoir Christine venue de Normandie avec les copines de son club.
C’est aussi l’occasion pour Estelle de faire un coucou  à Dominique et Chantal de Rouen,
Brigitte G. de Sydney qui expose, elle.
Elle a aussi RV avec Mary, venue spécialement de Rennes pour découvrir l’art textile.
Nous déjeunons au resto Ari sur Erdre, échanges très intéressants, puis je revisite les expos avec les deux,
tant l’enthousiasme de Mary est rafraîchissant.

Sortons vers 16.30 h à la recherche de l’entrée du parc floral.
Le passage parc des expos/ parc floral est condamné durant les manifestations
et nous sommes contraintes à faire un grand tour …
Dommage qu’il soit aussi tôt dans la saison, les floraisons sont timides.

parcbeaujoirenantes


Nous suivons tranquillement les allées, mais l'heure tourne :
 discussion animée
(en « juge de paix », un charmant jeune homme ;
il nous aurait volontiers renseigné  si on avait pu lui indiquer le nom de la sortie !)
 quant au trajet le plus rapide pour rejoindre cette fameuse sortie … et le bus.

Surprise no.5 : Esther, Michelle et Claire
nous offrent à chacune 2 bobines de fil à gant, si précieux pour la technique de l’appliqué.

Posté par macade à 08:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 juillet 2016

De voyage en pays de Loire(8) ...

Mercredi 20

C’est la journée transfert vers Nantes.
Pause à Cholet.

Surprise no.4 : déjeuner gastronomique dans un cadre « poético-artistique » rénové.
Belle présentation des assiettes,
texture et saveurs en cohésion , service impeccable, gentillesse.

la grange cholet

Puis visite guidée du musée du textile et de la mode.
Il est installé dans une ancienne blanchisserie,
scénographie  pour nous faire partager la rude vie de ces travailleurs.

musee cholet




On tisse encore des mouchoirs rouges sur une unique machine qui,
ironie du lieu,
tourne lorsque le musée est fermé !

Dans une salle adjacente, une expo temporaire « les artistes ont la fibre ».

expo musee cholet

 

expo cholet

 

18.00 h arrivée à l’hôtel Campanile *** St. Jacques Nantes

 

Posté par macade à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2016

De voyage en pays de Loire (7)...

Vers 16.00 h départ en bus pour la surprise n° 3 :
  Rochemenier, village troglodytique, 
non pas à flanc de falaises ,
mais sous terre .
Visite guidée de l’écomusée,
la vie se concentrait dans des pièces creusées dans une roche friable : le fallun.

Rochemenier


Puis rencontre avec des  quilteuses du Maine-et-Loir.
Ensemble, nous nous rendons dans un resto, troglodyte lui aussi.

8-P1140588



Nous nous « mélangeons » pour faire plus ample connaissance.
Un coteau du Layon en apéro ouvre l’appétit et les bavardages.
Nous dégustons les spécialités angevines du lieu :
les fouaces ou fouées
  (il me semble en avoir « rencontrées » dans la lecture de Gargantua),
petits pains cuits au feu de bois et servis chauds.
Une tuerie !! D’abord, farcis aux champignons,
puis avec des rillettes,
puis encore avec des mogettes  et des rillauds (haricots et grattons) !!!
Nous avons droit à une visite des lieux avec vue sur le four et son boulanger …
puis échange de mini-quilts …
Nous les avions photographiés la veille au soir

5-P1140566

quilt échange

quilts échange (2)

quilts échange (3)

quilts échange

quiltséchange


La soirée se termine bien trop vite !

Posté par macade à 09:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 juin 2016

De voyage en pays de Loire (6)...

Mardi 19.

Visite libre de la ville, côté rive gauche.

Estelle et moi  rejoignons à pied à travers le parc
(pelouses sèches avec orchidées, lapins détalant sous les buissons)
 et le long de la Maine,
le Musée des Beaux-Arts dans le logis Barrault :
2 heures de visite sans voir le temps passer ;
architecture ancienne et contemporaine se côtoient sans heurter le regard.
D’abord une partie  historique dédiée au passé d’Angers,
puis la partie Beaux-arts proprement dite ;
une salle didactique consacrée aux œuvres spoliées en attente de leur propriétaire,
puis des tableaux de Watteau, Ingres, Fragonard et même un Henner

henner musee angers


(pour les lecteurs/lectrices lointain(e)s,
c'est notre gloire locale ) …
sans oublier  « la joconde angevine » de Lorenzo Lippi.

  Petit tour à la cathédrale Saint-Maurice et déjeuner à « la ferme ».

L’après-midi débute par une visite guidée d’un ancien hôtel-Dieu,
son apothicairie, son cloître
et l’ensemble de tapisseries  « le chant du monde » de Jean Lurçat .
Artiste aux talents multiples, il est impressionné par la tapisserie de l’Apocalypse.
Après la guerre, il entreprend « le chant du monde » ,
réplique moderne de  celle du Moyen-Age.
De la destruction du monde par les guerres,
les bombardements atomiques,
il passe à la « résurrection » grâce à l’intelligence humaine,
la conquête de l’espace, la poésie,
le renouveau de la nature (d’où les papillons).
… Œuvres bien marquées par l’époque à laquelle elles ont été conçues !

Posté par macade à 07:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

De vieillesse ...(3)

Dix jours en soins continus,
("tuyautée" de toutes parts,
estomac, sonde urinaire,
drains,
perfs d'antibios,
d'anti-douleurs,
hydratantes,
nourricières,
oxygène),
elle est "en chambre"
depuis avant-hier
et ira lundi pour quelques temps en convalescence au vert !
Fatiguée, certes,
mais l'esprit clair...Ouf!!

Posté par macade à 07:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]