Belle journée
au carrefour européen du patchwork ...
Comme chaque année, avant midi,
nous grimpons
dans la navette temporaire
qui nous mène à la ferme auberge
pour la pause gourmande ...
Chaussée à voie unique,
bordée de pâtures encloses...
Devant nous, 2 vaches vosgiennes
baguenaudent et
barrent le passage.
Nous sentons notre chauffeur
mal à l'aise,
un peu tendu ...
Il klaxonne,
essaie d'avancer,
aucune réaction des bovidés ...
Même que deux autres débouchent
d'un petit chemin ...
Klaxon, petits pas de la voiture,
coup de fil au gérant de l'auberge pour lui signaler l'incident,
ça n'émeut pas les bovidés ...
Le chauffeur sort du véhicule,
tente de parlementer, nada !

Hopla, les mamies filles, on y va !
Point de paroles, mais des actes :
nous quittons la voiture,
des tapes sur les fesses
pour les inciter
à avancer sur quelques dizaines de mètres
 et
 "se garer"
dans un petit espace non clos.


Ouf ! La voie est libre !
Beau fou rire apéritif !